Meizu-16th

 

Test du Meizu 16th

Il y a certaines marques chinoises qui ont vraiment réussi à s’imposer en occident, c’est le cas des Marques Xiaomi ou Huawei. Mais ce ne sont pas les seuls à fabriquer des smartphones de qualité. Il y a d’autres marques qui arrivent à grappiller des parts de marché. Notamment la marque Meizu qui s’était fait tout d’abord connaitre auprès du public grâce à ses lecteurs audio. Aujourd’hui la société chinoise propose le Meizu 16th, un smartphone disposant d’un lecteur d’empreintes digitales implanté sous l’écran comme sur le One Plus 6T. Vous posez votre doigt au bas de l’écran (dans une certaine zone) pour que votre empreinte digitale puisse déverrouiller le smartphone.

Ce modèle est équipé de l’excellent Snapdragon 845 de Qualcomm et il disponible en trois versions au niveau de la ROM et de la Ram (6Go/64Go - 6Go/128Go - 8Go/128Go). Niveau coloris vous avez le choix entre du blanc ou du noir. Quelle que soit la version choisie, le téléphone est vendu en dessous des 600 euros. Faites tous de même attention, car le Meizu 16 est disponible également avec d’autres caractéristiques. Par exemple le Meizu 16th Plus est le même smartphone sauf que la taille de l’écran passe de 6 à 6,5 pouces et sa batterie est de 3640 mAh. Si vous vous rendez sur le site officiel de la marque, vous pourrez également voir qu’il existe un Meizu 16X. Le 16x est une version plus light du 16th, il est équipé d’un Qualcomm Snapdragon 710. Mais dans ce test nous allons voir les caractéristiques et performances du Meizu 16th.

Points Positifs
- Design
- Qualité de construction
- Léger et fin
- Performance du Snapdragon 845
- Écran AMOLED 6 pouces très lumineux
- Configuration double caméra


Points Négatifs
- Pas de NFC
- Stabilisation pour les vidéos
- Qualité de l'appareil photo en basse luminosité

 

Meizu 16th Test

téléphone-Meizu-16th

 

Le smartphone Meizu 16th est livré dans une boîte en carton de couleur noire. Vous trouverez à l’intérieur le téléphone, un câble de type C, un petit outil pour éjecter le slot de la carte SIM, une coque de protection, un adaptateur secteur et un manuel d’utilisation. Les accessoires que l’on a l’habitude d’obtenir avec ce genre d’appareil. Le téléphone est vendu pour moins de 600 euros sur internet. Il rentre donc dans la catégorie des smartphones haut de gamme.

 

Conception et construction

smartphone-Meizu-16th

 

Ce modèle est pour l’instant disponible qu’en blanc et noir et le constructeur à décider de ne pas suivre la tendance, il n’y a pas d’encoche ! La version blanche que nous avons testée nous a fait très bonne impression. Son design et ses finitions sont propres et soignés. Lorsque vous le regardez côté écran vous remarquerez les bords blancs placés sur la gauche et la droite (ils font de 2mm) et ceux placés au-dessus et au bas de l’écran (cela fond 5mm). L’écran de 6 pouces offre des dimensions assez petites 150,5 x 73,2 x 7,3 mm, il est aussi léger au niveau du poids (15 grammes). Certaines actions peuvent être effectuées d’une seules avec le Meizu 16th. La barre de navigation peut-être par geste (glissez votre doigt sur les côtés de l’écran ou du bas vers le haut pour revenir en arrière, glissez longuement pour retourner à l’écran d’accueil ou obtenir le multitâche). Il y a aussi la barre de navigation Android (les 3 symboles pour retour, accueil et multitâche) ou le mBack (appuyez pour revenir. Appuyez pour aller à l’écran d’accueil. Glissez vers le haut à partir du bas pour le multitâche). Si vous restez appuyer sur le bord de l’écran (côté droit ou gauche) vous pouvez avoir accès à vos applications. Elles sont listées par ordre alphabétique. Il suffit de faire glisser votre doigt vers le bas sur la partie supérieure de l’écran pour avoir accès au centre de notifications et aux paramètres.

Le scanner d’empreintes digitales est placé sous l’écran. Dès que vous prenez en main le smartphone Meizu 16th, la zone tactile s’allume automatiquement. Dès que vous placez votre doigt dessus le smartphone se déverrouille quasiment instantanément. Il détecte votre doigt en quelques millisecondes. Le capteur est fiable et super réactif, ce modèle n’a pas à rougir de la concurrence au niveau de cette technologie. Ce modèle est également équipé de la reconnaissance faciale. C’est à vous de choisir votre préférence, en tout cas les deux fonctions proposées sont rapides et efficaces. Le téléphone se déverrouille rapidement avec les deux technologies. La LED de notification placé sur le dessus est de couleur blanche.

Meizu-16th-smartphone

 

Chaque smartphone possède ses propres caractéristiques au niveau des dimensions et du poids. Mais le 16th fait penser au Samsung Galaxy S8 ou au Xiaomi Mi5. Il est super léger et en plus il n’y a rien à dire sur sa qualité de construction. Aucun défaut apparent, tout est soigneusement assemblé et détaillés. L’arrière en verre légèrement incurvé offre de très bonnes sensations, pareil pour le cadre en métal. Sur l’arrière du téléphone, vous pourrez voir la double caméra (12MP + 20 MP de chez Sony) et le flash placé juste en dessous. Le logo Meizu est imprimé au bas, mais il est discret et s’intègre bien à l’ensemble. Le haut-parleur, le microphone, le port USB Type-C et la prise jack 3,5mm sont placés sur la partie basse du téléphone. Le slot pour la carte SIM est placé sur la gauche. Vous l’enlevez en utilisant le petit accessoire fourni dans le packaging. Il y a deux emplacements Nano SIM. Les boutons pour verrouiller l’écran et modifier la puissance du volume sont placés sur la partie droite. Ils sont en métal et solidement fixés au cadre, il n’y a rien à redire sur leur réactivité.

 

Ecran

Meizu-16th-avis

 

L’écran 6 pouces du Meizu 16th est un super AMOLED de chez Samsung. La résolution est 2160 x 180 pixels au format 18: 9. Le smartphone possède une très forte densité de pixels par pouce (402). Même sans encoche l’écran arrive à atteindre un ratio corps/écran de 90% (les rebords sont extrêmement fins). Le type de verre n’est pas mentionné, mais il est suffisamment solide pour résister à des chocs et aux rayures. L’écran AMOLED est vraiment remarquable. Les niveaux de luminosité et de contraste sont élevés. Les noirs et la gestion des reflets sont parfaitement maitrisés. Vous pourrez regarder une vidéo en extérieur en plein soleil sans être gêné. Il faut savoir aussi que l’écran AMOLED apporte une meilleure sensibilité du tactile et sur ce modèle le toucher tactile est excellent. Les paramètres de l’affichage et de la luminosité sont complets il y a de nombreuses fonctionnalités que vous pouvez modifier (verrouillage automatique, zoom de l’écran & taille de la police, mode facile, App full screen, mode pour les yeux, mode d’affichage, température des couleurs, etc.) Il y a de quoi faire pour optimiser l’affichage, la luminosité ou encore les couleurs.

Vos doigts glissent parfaitement sur l’écran, le tactile est rapide et réactif. Comme nous vous l’avons fait remarquer, les écrans AMOLED renforcent la sensibilité du tactile. D’habitude nous désactivons la vibration lors de la frappe, mais sur le Meizu 16th la vibration est vraiment agréable. Il y a un algorithme de vibration et un algorithme de suivi des musiques (la vibration suit le rythme de la sonnerie). C’est vraiment sympa lorsque vos doigts parcourent l’écran. Pour le multi-touch on est sur du 10 points.

 

Système et Performance

Meizu-16th-test

 

C’est la première fois que l’entreprise Meizu utilise le dernier processeur de Qualcomm. Le Snapdragon 845 est actuellement utilisé dans énormément de smartphones et Meizu a bien fait de l’utiliser vu ses performances. C’est un octa-core divisé en deux groupes : 4 x 2,8 GHz et 4 x 1,8 GHz. La finesse de gravure de ce processeur est de 10 nm. Ce processus permet de réduire la taille, mais aussi d’augmenter la densité et le rendement énergétique des puces. Le processeur graphique est un Ardeno 630 qui est lui aussi présent dans de nombreux smartphones haut de gamme. Il est plus puissant et consomme moins d’énergie que le Adreno 540 (30% plus rapide et la consommation d’énergie est réduite de 30%). Quel que soit l’application ou le jeu utiliser, le Meizu 16th pourra faire face, il a suffisamment de puissance sous le capot. Des jeux comme PUBG ou Asphalt 9 tournent parfaitement. Il n’y a aucun ralentissement ou problème avec le système. Après 30 minutes de jeu, la partie arrière du téléphone chauffe, mais ce n’est pas gênant lors de votre utilisation. Notre premier test avec Antutu nous a sorti un score de 287500 ! Nous sommes bien sur des performances dignes d’un haut de gamme.

L’installation d’applications est rapide. Une fois téléchargée elle est immédiatement installée et prête à être utilisée. C’est grâce au stockage UFS 2.0 qui est ultra rapide. Comme nous vous l’avons dit au début il existe plusieurs versions du téléphone pour la RAM et le stockage interne. Vous pouvez choisir 64Go ou 128Go de mémoire interne (la vitesse de lecture est de 738 Mo/s et la vitesse d’écriture est de 202Mo/s) et avec 6 ou 8 Go de RAM. Vous ne serez pas déçus si vous cherchez un smartphone moderne et puissant.

Le téléphone Meizu 16th tourne sous Android 8.1 avec la surcouche Flyme OS 7. Il n’y a pas de tiroir d’application. Cela signifie que lorsque vous téléchargez des nouvelles applications elles atterrissent automatiquement sur votre écran d’accueil. Ensuite vous les déplacez et créez des dossiers. Sous Flyme OS 7 le design et les formes des paramètres, menus et applications est différents, mais vous vous y ferez rapidement. C’est juste une question d’habitude. En tout cas le système est bien optimisé, il fonctionne parfaitement. Comme pour MUI il existe un centre de sécurité dans lequel vous pouvez modifier les autorisations des applications.

 

Camera

Meizu-16th-review

 

L’appareil photo arrière est composé deux capteurs. Un Sony IMX380 de 12 mégapixels et un second capteur Sony IMX350 de 20 mégapixels. Le capteur principal possède un stabilisateur optique. L’objectif principal permet une ouverture f/1.8 et le second objectif possède une ouverture af/2.6. Ce n’est pas tout, le deuxième capteur est téléobjectif. Il permet de prendre des photos en plan serré d’éléments éloignés sans perte. Meizu affirme même qu’il n’y a pas de perte avec le zoom x3. L’appareil photo pour les selfies fait 20 mégapixels avec ouverture f/2.0. La caméra possède une intelligence artificielle qui analyse l’environnement et ajuste le contraste et la représentation des couleurs. Les IA ont la côte en ce moment (2018) chez les smartphones.

Le Meizu 16th offre de jolis rendus, que ce soit en mode normal ou en bokehs. La séparation entre l’avant et l’arrière-plan est immédiate. Les portraits possèdent une meilleure apparence avec le double zoom automatique. S’il y a un bon éclairage les prises de vue avec le double zoom sont presque sans perte. La possibilité de prises de vue en zoom x3 est également intéressant. Lorsque vous utilisez l’appareil photo en mode normal avec un bon éclairage, les images sont nettes, détaillées et avec des couleurs bien équilibrées. Par contre le temps de déclenchement est un peu décevant (1 à 2 secondes avant que la photo soit prise). L’autofocus laser fonctionne rapidement et parfaitement, le flash fonctionne lui aussi relativement bien. Ce qui déçoit le plus avec le Meizu 16th c’est qu’il y a quand même des problèmes de détails et de flou lorsque vous prenez des photos en basses luminosités. Il n’y a pas ce genre de problèmes sur les smartphones haut de gamme concurrent (S9 Plus, Mi8 ou encore le P20 Pro).

Le smartphone Meizu 16th offre la possibilité d’enregistrer des vidéos avec le double ou triple zoom. Le problème c’est que les enregistrements en 1080 ou 4K ne sont pas stabilisés. Les enregistrements deviennent flous lorsque vous êtes en mouvement. Sinon la qualité des enregistrements en 1080p est de bonne qualité, la mise au point est rapide et précise. Par contre la qualité du son lors des enregistrements n’est pas des plus claire et détaillée.

En ce qui concerne la qualité des selfies le Meizu 16th ne vous décevra pas tant que vous n’utilisez pas le mode « AI beauty ». Les visages sont naturels, le mode bokeh estompe de manière fiable l’environnement arrière et les selfies sont nets et riches en détail (lorsqu’il y a de bonnes conditions d’éclairage).

 

Connectivité

avis-Meizu-16th

 

Le téléphone prend en charge de nombreuses fréquences, même la B20. Mais il faut faire attention lorsque vous achetez le téléphone ! Il faut choisir la « Version Global » pour obtenir la compatibilité avec cette fréquence.

- 2G: GSM B2/B3/B5/B8
- 3G: WCDMA B1/B2/B5/B8, TD-SCDMA B34/B39
- 4G: FDD-LTE B1/B3/B4/B5/B8, TD-LTE B34/B38/B39/B40/B41, les fréquences B8/B20 sont disponible seulement avec la versions Global

Il n’y a aucun problème quand vous passez un appel téléphonique. Le Meizu 16th peut être utilisé en WiFi (nomre a/b/g/n/ac) et avec la technologie Bluetooth en version 5.0. Par contre le smartphone ne possède pas de puce NFC (adieu l’appairage simple et super rapide). Le GPS fonctionne parfaitement, les distances sont calculées rapidement. Le 16th possède les capteurs standards (accélération, proximité, lumière ambiante), mais également un gyroscope et un capteur à effet Hall. Le haut-parleur du bas produit un son stéréo. Les basses ne sont pas super présentes et profondes, mais la reproduction reste quand même suffisamment claire. Il est également possible d’écouter votre musique en branchant des écouteurs sur la prise jack 3,5 mm.

 

Autonomie

test-Meizu-16th

 

Le Meizu 16th est équipé d’une batterie de 3010 mAh (3640 mAh pour la version 16th Plus). Ce modèle est compatible avec la Meizu Super mCharge, la charge ultra rapide. Cette technologie permet de recharger le smartphone à 100% en seulement 20 minutes. Meizu voulait un smartphone mince, du coup il n’y avait pas assez de place pour une batterie volumineuse. Mais la batterie est suffisamment endurante pour que vous puissiez le téléphone sur une journée. Tout dépend l’utilisation, mais si vous n’êtes pas trop addicte vous serez capable d’obtenir presque deux jours d’autonomie.

Conclusion

téléphone-mobile-Meizu-16th

 

La marque chinoise Meizu a conçu un smartphone de très bonne qualité. Le Meizu 16th nous a complètement emballés. Son design est élégant et ses finitions sont soignées (il également léger une fois en mains). L’écran AMOLED est de super qualité et le processeur Snadpdragon 845 lui garantit de bonnes performances, Flyme OS est bien optimisé. Meizu a intégré des technologies fonctionnelles et modernes, notamment le capteur d’empreinte digitale sous l’écran ou la reconnaissance faciale. Il propose également de nombreuses possibilités de paramétrages. Le seul reproche qu’on pourrait lui faire c’est la stabilisation lorsque l’on prend des vidéos et la qualité des photos en basse luminosité.

 

Smartphone Meizu 16th

 

acheter-maintenant

Tags: Meizu 16th - Meizu 16 - telephone Meizu 16th - téléphone Meizu 16th - smartphone Meizu 16th - Meizu 16th smartphone - Meizu 16th avis - Meizu 16th test - Meizu 16th review - avis Meizu 16th - test Meizu 16th

Retrouvez tous nos derniers tests ici !

Crazy Geek

L'objectif de notre site est de réaliser des tests/avis concrets sur toutes sortes de produits Geeks : smartphone, tablette, drone, montre connectée, casque gaming, etc. Nous nous efforçons d’écrire des articles de qualité pour vous aider à en apprendre davantage sur les différents produits disponibles sur le marché High Tech. Le but final est de pouvoir vous aider à faire le bon choix.

Affiliation

  • Crazy Geek participe au programme d'affiliation de Amazon et Gearbest.

  • Nous recevons une commission lorsque les produits sont achetés via nos liens d'affiliations.

  • Des liens d'affiliations sont placés dans la barre latérale de droite et dans les articles. Nous intégrons les images et les liens directement sur notre site.

Contact

  • Vous avez une question ? Entrer en contact: crazygeek.mail@gmail.com