Honor-Play

 

Test du Honor Play

Depuis quelque temps les constructeurs ont décidé de sortir des modèles spécialement dédiés au jeu. Ces modèles sont différents des smartphones classiques puisqu’ils visent surtout les joueurs mobiles. Dans la liste des constructeurs qui développe des smartphones de ce type, on retrouve Razer, Asus, Xiaomi et maintenant c’est autour de la marque Honor de se lancer sur ce secteur. Les différentes caractéristiques du Honor Play sont intéressantes sur le papier. Il est notamment équipé d’un processeur haut de gamme, le Kirin 970. Nous l’avons testé vous savoir s’il était capable de faire face à la concurrence. Découvrez ses caractéristiques et performances ci-dessous.

Points Positifs
- Performances
- Prix
- Autonomie
- Interface personnalisable


Points Négatifs
- Appareil photo
- Design

 

Honor Play Test

téléphone-Honor-Play

 

Le téléphone Honor Play est livré dans une boîte blanche (aucun visuel sur le revêtement). Une fois la boîte ouverte vous obtenez le smartphone, l’outil pour ouvrir le tiroir de la carte SIM, une coque de protection transparente, des écouteurs intra-auriculaires, un adaptateur secteur et un câble USB-C pour rechargé la batterie. Le téléphone est disponible pour moins de 300 euros sur internet. Vous pouvez le choisir en noir, bleu ou violet. Nous testons la version de couleur noire.

 

Conception et construction

smartphone-Honor-Play

 

Une fois le téléphone en main on se rend compte que Honor n’a pas cherché a innové au niveau du design. Le Honor Play partage pas mal de point commun avec les autres modèles d’Honor et ressemble à la plupart des smartphones de 2018. Il n’a rien qui nous indique que ce modèle a été conçu pour les gamers. Le constructeur a même décidé de faire sobre au niveau des couleurs. Le téléphone est disponible en noir (la version que nous testons), bleu et violet (les finitions sont mates). L’arrière du smartphone est en métal et embarque deux capteurs photo placés l’un en dessous de l’autre. Le flash est placé juste en dessous des capteurs. Sur l’arrière on retrouve également le capteur d’empreintes digitales qui est placé assez haut. Votre doigt ne prend place directement dessus quand vous le cherchez à l’aveugle. Un positionnement un petit peu plus bas aurait été préférable.

Le Honor Play ne cherche vraiment pas à se distinguer au niveau du design. Il prend place à côté des autres smartphones classiques, alors que ce modèle est orienté pour le jeu. Honor aurait dû ajouter une petite référence pour le faire comprendre. Sur l’avant de l’appareil on trouve un écran de 6,3 pouces équipé d’une encoche. Les bords noirs entourant l’écran sont fins, mise à part le menton sur lequel on peut apercevoir le logo Honor. Ce modèle n’apporte rien de nouveau. Le design et sa conception sont proche des autres smartphones sortis en 2018. Ce n’est pas forcément un gros point négatif, mais on aurait aimé que Honor prenne plus de risque sur ce point. Le plus gênant lors de l’utilisation c’est les deux capteurs photo placés à l’arrière. Ils ressortent légèrement du boîtier, du coup le smartphone est bancal lorsqu’on le pose sur une surface plane (bureau/table).

Au niveau de la connectique on obtient un port USB-C pour rechargé la batterie et un port jack 3,5 mm. Ils sont placés tous deux en bas de l’appareil, à côté du haut-parleur multimédia. Sur la tranche droite de l’appareil on retrouve les boutons d’alimentation et les boutons de volume. Les deux boutons de volume sont intégrés dans un même bloc et sont positionnés sur la partie haute. Sur la tranche gauche, on retrouve le slot pour insérer la carte SIM. C’est un slot hybride, vous pouvez insérer deux cartes nano SIM ou une carte nano SIM et une carte micro SD. Le téléphone ne dispose pas de certification IPX (résistance aux poussières et à l’eau), mais ce n’est pas un point négatif sachant que ce modèle est proposé pour moins de 300 euros.

Le design du Honor Play est réussi, mais on regrette que le fabricant chinois ne s’est pas décider à innover sur ce modèle. Le téléphone est destiné aux gamers, c’était le moment d’apporté des modifications pour qu’il puisse ce distingué. C’est aussi un modèle imposant, il sera difficile de le manipuler d’une seule main. Le point positif au niveau de la construction est l’utilisation du métal qui est moins sensible aux traces que le verre. Nous vous rappelons que Honor fournit une coque pour protéger l’appareil.

 

Ecran

Honor-Play-avis

 

La dalle intégrée au téléphone est de type LCD LTPS et fait 6,3 pouces. L’avantage avec cette technologie d’affichage c’est qu’elle consomme moins d’énergie, donc l’autonomie du smartphone est censée être améliorée. La définition est de 2340 x 1080 pixels et la résolution est de 409 pixels par pouces. La densité d’affichage est suffisante pour une utilisation au quotidien. Les pixels ne sont pas visibles individuellement.

La première chose que l’on remarque lorsqu’on regarde l’écran du Honor Play c’est son encoche. Il faut dire que celle-ci est assez imposante. Honor a décidé de l’agrandir sur ce modèle (celle présente sur le Honor 10 était plus fine). L’encoche du Honor Play fait 2,9 centimètres de large. Son élargissement n’est pas une bonne idée, car cela devient problématique lors de l’utilisation. Il y a moins de place pour afficher les différentes icônes, du coup on manque des notifications. Heureusement il est possible de la masquer en se rendant dans les paramètres d’affichage. Grâce à cette option, la barre de notification apparait en noir.

L’écran offre de bons contrastes et la luminosité maximale de 430 cd/m² permet de lire les informations affichées en plein jour face au soleil. Le Honor Play s’en sort bien au niveau de l’affichage, mais la température des couleurs vire au bleu. Heureusement comme toujours avec les smartphones de la marque Honor il est possible de modifier le rendu de l’affichage. Il suffit de se rendre dans le menu affichage et choisir le mode et la température des couleurs.

 

Système et Performance

Honor-Play-test

 

Le téléphone tourne sous Android 8.1 Oreo, mais Honor a appliqué la surcouche Emotion UI que l’on retrouve également sur les smartphones de Huawei. Le Honor Play tourne sous EMUI en version 8.2. Il y a quelques modifications et améliorations qui ont était apportés quand on le compare à EMUI 8.1. Mais les amoureux de EMUI ne seront pas perdus pendant l’utilisation. On retrouve bien sûr la même interface et les différents menus. L’avantage avec le système de Huawei/Honor c’est qu’il est possible d’appliquer de nombreuses personnalisations.

Par défaut le tiroir d’application n’est pas présent. Toutes les applications que vous installez sont placées directement sur le bureau. Mais il est possible d’intégrer le tiroir en se rendant dans les paramètres du téléphone. Vous pouvez également modifier l’affichage des applications. Tout est personnalisable suivant vos préférences. Vous pouvez naviguer sur l’appareil en utilisant les touches de navigation habituelles. Vous pouvez d’ailleurs modifier leurs positionnements dans les paramètres. Le Honor Play propose également une navigation par mouvements. L’interface du système peut être déboussolante au début, mais à force d’utilisation on s’y fait. Et il est également appréciable de pouvoir personnaliser le système avec les différentes options et fonctions proposées.

Honor a décidé d’intégré le processeur Kirin 970 dans ce modèle. Ce processeur n’est pas aussi puissant que le Snapdragon 845 de Qualcomm, mais il reste très performant. Son score Antutu est de 208 573 points. Le processeur est accompagné de 4 Go de RAM et au niveau de la mémoire vous disposez de 64 Go (extensible avec une carte micro SD).

Le Honor Play nous a pleinement satisfaits en terme de performance. Il est capable de réaliser toutes les tâches qu’on lui demande. Ses performances sont également très bonnes en jeu. Nous avons joué à plusieurs jeux 3D gourmands en ressources (notamment PUBG Mobile) et les parties sont toujours restées fluides. En plus Honor intègre un mode GPU Turbo pour augmenter les performances de la puce lorsque vous jouez. Les performances du Honor Play sont proches du Honor 10, les deux smartphones sont équipés du même processeur. Par contre le Pocophone F1 est meilleur pour la partie graphique.

 

Photos

Honor-Play-review

 

La partie photo n’est pas le point fort du Honor Play. Ce modèle est équipé des mêmes capteurs que le Honor 7X qui est pourtant vendu moins cher. À l’arrière on trouve deux capteurs photo. Le premier est utilisé pour prendre les photos, il fait 16 mégapixels (ouverture f/2,2). Et le second capteur de 2 mégapixels est utilisé pour capturer plusieurs de lumière et gérer le portrait et le mode bokeh (flou d’arrière-plan). Ce modèle est quand même équipé de l’intelligence artificielle de Honor. Elle permet d’offrir des couleurs plus saturées et plus de contrastes sur les photos.

Même avec l’intégration de l’intelligence artificielle le smartphone n’arrive pas à être satisfaisant côté photo. Celle-ci sont sombres et manquent d’optimisation. Et l’activation de l’IA n’améliore pas le rendu. Les photos sont sombres et en activant l’IA elles le deviennent encore plus. C’est assez logique vu que les contrastes sont augmentés. De base les couleurs sont ternes et deviennent trop saturées avec l’IA. Ce résultat est obtenu de jour. De nuit avec ou sans l’IA les photos sont floues et le bruit numérique est trop présent. Les photos sont exploitables seulement de jour.

Le mode portrait est satisfaisant, même si ce n’est pas parfait. Les selfies sont également correctes. Le flou d‘arrière-plan grignote quelques parties, mais c’est très léger. Le capteur de 16 mégapixels (ouverture f/2,0) gère assez bien les contours. Au niveau de la vidéo, l’appareil permet d’enregistrer en 4K à 30 images par seconde, en Full HD à 60 images par seconde ou en Full HD à 30 images par seconde. Les vidéos offrent le même résultat que les photos, manquent de luminosités. Et il faudra privilégier le mode Full HD à 30 fps pour obtenir une bonne stabilisation.

 

Connectivité

avis-Honor-Play

 

Le téléphone est compatible avec toutes les fréquences françaises. Vous pouvez insérer deux cartes nano SIM à l’intérieur du tiroir, mais par contre vous vous passerez de l’extension de mémoire (slot hybride : deux nano SIM ou une nano SIM + une carte micro SD). Nous n’avons pas eu de problème de signal pendant notre test (nous utilisions le réseau d’Orange). Les conversations téléphoniques étaient claires. Le son du microphone est satisfaisant même lorsqu’on se trouve dans des endroits bruyants.

Fréquences prises en charge :
- GSM: B2 / B3 / B5 / B8
- WCDMA: B1 / 2 / 5 / 8, TD-SCDMA: B34 / 39
- FDD-LTE: B1 / 3 / 5 / 7 / 8 / 20, TDD-LTE: B38 / 40 / 41

Le téléphone peut également être connecté en Wifi (norme 802.11 a/b/g/n/ac). Le téléphone est également équipé d’une puce GPS, d'une puce NFC pour simplifier l’appairage sans fil et il est compatible avec la technologie Bluetooth en version 4.2. Le codec aptX est présent, vous pourrez profiter d’une meilleure qualité sonore si vos appareils sont compatibles (casque audio, écouteurs, enceinte nomade).

Mis à part le haut-parleur d’écoute, le Honor Play est équipé d’un seul haut-parleur. Il est présent sur la tranche du bas, à côté du port USB-C. Son positionnement est idéal, nos doigts ne le couvrent pas lorsqu’on tient le smartphone à l’horizontale (ce que vous ferez souvent vu que ce modèle est orienté gaming). Par contre le constructeur aurait dû en ajouter un deuxième, cela aurait permis un son plus immersif pendant les phases de jeu. La qualité du haut-parleur est passable. Il ne faut pas trop pousser le volume, car les médiums et les aigus saturent. Et comme d’habitude les basses manquent de présences. Il sera préférable de brancher votre casque ou vos écouteurs en filaire pour profiter d’un son de meilleure qualité. Le rendu sonore est également de meilleure qualité lorsque vous utilisez la connexion sans fil Bluetooth.

 

Autonomie

test-Honor-Play

 

Le Honor Play est compatible avec le système de recharge rapide « Fast Charge ». Cela permet de recharger la batterie de 3750 mAh assez rapidement. Nous avons toujours réussi à atteindre une journée d’utilisation pendant notre test. Même avec des sessions intensives (navigation web, vidéo YouTube, jeu vidéo) le téléphone proposé toujours une bonne autonomie. Avec le système de recharge rapide, vous obtenez 100% de batterie en un peu plus de deux heures. Ce résultat est légèrement moins bon que les autres systèmes de recharge.

Conclusion

review-Honor-Play

 

Le Honor Play est un bon smartphone. On apprécie ses performances, son autonomie ou encore son système EMUI personnalisable. Mais il n’arrive pas à être meilleur que la concurrence. Le Pocophone F1 propose un meilleur rapport performance/prix.

 

Smartphone Honor Play

 

acheter-maintenant

Tags: Honor Play - telephone Honor Play - téléphone Honor Play - smartphone Honor Play - Honor Play avis - Honor Play test - Honor Play review - avis Honor Play - test Honor Play - review Honor Play

Retrouvez tous nos derniers tests ici !

Crazy Geek

L'objectif de notre site est de réaliser des tests/avis concrets sur toutes sortes de produits Geeks : smartphone, tablette, drone, montre connectée, casque gaming, etc. Nous nous efforçons d’écrire des articles de qualité pour vous aider à en apprendre davantage sur les différents produits disponibles sur le marché High Tech. Le but final est de pouvoir vous aider à faire le bon choix.

Affiliation

  • Crazy Geek participe au programme d'affiliation de Amazon et Gearbest.

  • Nous recevons une commission lorsque les produits sont achetés via nos liens d'affiliations.

  • Des liens d'affiliations sont placés dans la barre latérale de droite et dans les articles. Nous intégrons les images et les liens directement sur notre site.

Contact

  • Vous avez une question ? Entrer en contact: crazygeek.mail@gmail.com